Valider et enrichir ces compétences grâce à la certification : l’exemple de François avec Redhat

Peux-tu te présenter et m’en dire plus sur ton poste au sein d’Inside Toulouse ? 

J’ai rejoint Inside en 2013 et j’occupe actuellement depuis 3 ans un poste d’Ingénieur pour le compte de l’un de nos clients. J’ai initialement réalisé des missions sur la partie système IBM Aix, puis, il y a 3 mois, j’ai décidé de rejoindre l’équipe Linux RedHat, notamment grâce à une certification spécifique que j’ai obtenue.

 

Tu as décroché en début d’année deux certifications. Pourquoi as-tu souhaité les obtenir ? Comment cela s’est passé ? 

J’ai passé deux certifications en Mars 2018 : une Administrateur Système RHCSA et une Ingénieur Redhat RHCE.

N’ayant jamais eu de formation dans ce domaine jusqu’à ce jour, je souhaitais personnellement évaluer et valider mes compétences acquises sur le terrain au fil de mes années de travail.

Ces certifications étaient accompagnées d’une formation accélérée de 4 jours auprès d’instructeurs qui étaient à notre écoute. Le but ? Travailler sur nos axes d’amélioration et perfectionner nos connaissances théoriques et pratiques. Nous avons ensuite passé une journée d’examens : 2h30 le matin pour la RHCSA et 3h30 l’après-midi pour la RHCE.

Les examens prennent la forme d’exercices pratiques. Pas de questionnaire à choix multiples ici, il s’agit plutôt de réaliser une liste de tâches, similaires à celles que l’on peut rencontrer sur le terrain, dans le temps imparti.

 

Que t’apportent aujourd’hui ces certifications ? 

L’acquisition de ces certifications m’a permis d’enrichir mes compétences personnelles et professionnelles, notamment sur Linux et de les mettre en avant auprès du client qui s’est senti plus en confiance, face à quelqu’un ayant des connaissances plus pointues et avancées. Il a ainsi pu me fournir des sujets complexes sur cette technologie. Cela est très épanouissant !

De plus, de toutes nouvelles opportunités d’évolution se sont donc présentées à moi, grâce à l’acquisition de compétences plus facilement identifiables et valorisantes. J’ai ainsi pu intégrer en fin d’année 2018, l’équipe d’experts Linux du client pour lequel je travaille, en tant que référent technique.